MosaikHub Magazine

Jude Célestin confirme sa candidature avec une partie du G-8 derrière lui

mercredi 22 juin 2016 par Sterlin Charles

Le candidat à la présidence Jude Célestin a confirmé sa candidature mardi au Bureau électoral départemental de l’Ouest. Dans sa nouvelle aventure, le candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation (LAPEH) peut compter sur le soutien de trois membres du G-8 qui ont renoncé à leur candidature pour le supporter.


Le candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation a voulu faire forte impression. A la tête d’un long cortège, parti depuis son quartier général à Delmas 60, accompagné de plusieurs dizaines de sympathisants, le candidat est arrivé en fanfare au BED de l’Ouest. Jude Célestin s’était fait accompagner de trois de ses anciens compagnons du G-8, Sauveur Pierre Étienne, Steven Benoît et Eric Jean Baptiste.

Une simple formalité, en quelques minutes, le candidat a confirmé sa présence au premier tour de l’élection présidentielle du 19 octobre prochain. « Je viens de confirmer ma candidature, je l’ai fait avec un sentiment renforcé que nous sommes sur la bonne voie, celle de la démocratie », a réagi Jude Célestin, qui s’est adressé aux journalistes après avoir confirmé sa participation aux prochaines joutes.

« Nous sommes ensemble pour aller prendre la victoire qu’on veut nous enlever. Le message est clair, un message de mise en commun, de coalition entre Haïtiens », a poursuivi le candidat à la présidence. Arrivé en deuxième position lors de la présidentielle de 2015, selon le CEP d’alors, Jude Célestin avait refusé d’aller au second tour avec le candidat du PHTK, Jovenel Moïse. Au sein du G-8, le candidat avait dénoncé des irrégularitées enregistrées le 25 octobre. Et c’est avec le soutien de certains collègues au sein du G-8 que le candidat entend reprendre la bataille électorale.

« Jude Célestin a démontré qu’il était un leader, qu’il avait une position en intégrant le G-8, c’est pour cela que nous l’accompagnons, a fait savoir Sauveur Pierre Étienne, coordonnateur de l’Organisation du peuple en lutte. Sauveur Pierre Étienne précise qu’il s’agit d’un choix personnel. Les partis LAPEH et l’OPL s’assiéront pour négocier ce qu’ils ont à négocier. Le G-8 s’était dit uni et solidaire, nous le sommes encore aujourd’hui », a ajouté le professeur Sauveur Pierre Étienne.

« Quand vous choisissez d’être président d’un pays, vous devez apprendre à faire confiance aux institutions. C’est pour cela, en tant qu’institutionnaliste, nous faisons confiance aux institutions de notre pays ; notre rôle est de les renforcer », a dit Jude Célestin concernant l’actuel Conseil électoral provisoire. « Nous croyons dans ce CEP, tout comme nous avons cru dans ceux d’avant. Mais nous ne donnons pas un chèque en blanc, car nous savons que la Commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale (CIEVE) avait fait des recommandations au CEP pour mettre de l’ordre dans la machine électorale, une machine qui était complètement polluée et corrompue », a-t-il indiqué.

Sur la fin du mandat de Jocelerme Privert, Jude Célestin se dit favorable à ce que le président provisoire ait un document en main s’il doit rester au palais national. « Nous aimerions que l’Assemblée nationale tranche pour dire ce qui va se passer, en considérant qu’il ne faut pas mettre le pays dans un chamboulement total, a déclaré Jude Célestin. Cela fait trop longtemps depuis que nous nous battons l’un contre l’autre. Maintenant il nous faut la stabilité, et c’est ce que nous voulons montrer à la population en nous mettant ensemble ».

« Il ne revient pas au président Privert d’organiser les élections mais au Conseil électoral provisoire. Privert part ou reste, les élections auront quand même lieu, a ajouté celui qui a tenu tête au pouvoir Martelly-Paul et toute la communauté internationale en refusant d’aller au second tour. Il faut aller vers la stabilité politique qui doit déboucher sur les investissements, sur la croissance économique, la protection de tout le secteur privé qui investit dans le pays, la réduction du déficit budgétaire et la baisse du taux d’inflation ».

Pour Steven Benoît, il a choisi de supporter Jude Célestin parce que ce dernier a fait un grand sacrifice en restant aux côtés des autres candidats du G-8. « Il aurait pu nous trahir et se présenter aux élections en tant que deuxième, mais il a pris ses responsabilités en nous accompagnant jusqu’au bout, c’est le moment pour nous de lui retourner l’ascenseur en le récompensant pour son courage et sa conviction ».

AUTEUR

Louis-Joseph Olivier

ljolivier@lenouvelliste.com


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory