MosaikHub Magazine

Privert veut freiner l’insécurité

lundi 27 juin 2016 par Sterlin Charles

Le chef de l’état haïtien, Jocelerme Privert, annonce l’adoption prochaine de dispositions en vue de garantir le climat sécuritaire dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Il indique avoir instruit le Premier Ministre Enex Jean Charles a élaborer un nouveau plan pour empêcher la résurgence des actes de violence.

Au cours des derniers jours des individus armés avaient pris pour cible les locaux de plusieurs entreprises dont Mariott et Digicel.

Le Premier Ministre en tant que chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) a la responsabilité de superviser les actions des forces de l’ordre pour consolider la paix publique.

Le président Privert assure que les forces de l’ordre assumeront leurs tâches de garantir la protection des institutions privées et publiques. La police a pour devoir de réagir et surtout de prévenir, a dit M. Privert. Evoquant l’agression de manifestants contre le Palais législatif, M. Privert a regretté le manque de diligence des forces de l’ordre.

Le week end écoulé un ressortissant suédois a été assassiné à Pétion ville. Au moins une autre personne a été tuée dans un autre incident.

La vie et la sécurité de la population doivent être à tout instant garanties, a insisté le président provisoire haïtien.

Des leaders politiques et d’organisations de la société civile ont fait valoir que la résurgence des actes de violence est liée à l’incertitude au sein de l’exécutif.

Les parlementaires ne sont pas parvenus à tenir une séance en assemblée nationale pour proroger ou non le mandat du président Privert.

Le chef de l’état a une nouvelle fois rappelé qu’il est dans l’attente d’une décision de l’assemblée nationale et se déclare disposer à poursuivre la mission d’organiser des élections.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory