MosaikHub Magazine

Ban Ki-moon appelle à un consensus entre les acteurs politiques

mercredi 23 décembre 2015 par Sterlin Charles

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, se dit préoccupé par la crise électorale haïtienne et appelle le gouvernement et les acteurs politiques à intensifier le dialogue.

Il réagissait à l’annonce du Conseil Electoral Provisoire (CEP) relative au report du second tour de la présidentielle, des législatives partielles et des élections locales.

Le secrétaire général de l’ONU affirme avoir pris note des efforts déployés jusqu’à présent par toutes les parties prenantes, y compris la création d’une commission d’évaluation électorale le 16 décembre, afin de répondre aux préoccupations des partis de l’opposition, et de mener à bien la conclusion des élections présidentielles dans les délais".

Pour Ban Ki-moon une intensification des négociations entre l’Opposition et le gouvernement, à travers les candidats à la présidence admis au second tour est indispensable. Le Secrétaire général appelle à une intensification immédiate du dialogue en vue d’assurer le transfert du pouvoir par des élections dans les délais constitutionnels, afin de maintenir la stabilité et préserver les gains démocratiques du pays.

L’ONU presse le candidat de Lapeh, Jude Célestin, "à coopérer de bonne foi avec les institutions concernées afin d’identifier et appliquer des mesures visant à faire avancer le processus".

M Célestin a rejeté deux invitations du Conseil Electoral Provisoire (CEP) arguant de la nécessité de réaliser au préalable une vérification du scrutin.

Ban Ki-moon met l’accent sur la responsabilité de tous les acteurs politiques de s’engager contre la violence et d’encourager un esprit d’unité à travers le pays.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory