MosaikHub Magazine

Des framboises pour prévenir les maladies cardiovasculaires

lundi 9 mai 2016 par Sterlin Charles

La framboise, et plus particulièrement l’extrait de framboise noire, préviendrait le risque cardiovasculaire. Comment ? En assouplissant les artères et en augmentant la circulation des cellules en charge de réparer celles endommagées, selon une étude coréenne récente.

Les fruits rouges et les baies sont réputés pour contenir de nombreux bienfaits pour la santé .

Les framboises riches en flavonoïdes, puissants antioxydants

Fraises, framboises, et autres groseilles et myrtilles sont riches en flavonoïdes, des molécules connues pour leurs vertus anti-oxydantes.

Ces éléments sont présents dans les fruits et les légumes, dans le chocolat, dans le vin rouge... La science leur prête des propriétés anticancéreuses , anti-inflammatoires , des effets de prévention dans le risque cardiovasculaire , métabolique, hépatique et ils sont utilisés dans le traitement de la crise hémorroïdaire ou des jambes lourdes.

Riche en vitamine C, la framboise est l’un des fruits rouges les mieux pourvus en fer (0,7 mg aux 100 g). Le fruit est aussi une excellente source de minéraux : potassium, magnésium, calcium. Sa teneur importante en fibres en fait un remède efficace pour un bon transit intestinal.

La framboise diminuerait les risques cardiovasculaires

L’étude réalisée par les chercheurs de l’Université de Corée à Séoul (Corée du Sud) montre, quant à elle, que la supplémentation en extrait de framboise noire peut réduire les symptômes du syndrome métabolique (trouble rassemblant au moins trois conditions parmi l’obésité abdominale, l’hypertension artérielle, une athérosclérose, une résistance à l’insuline ou une intolérance au glucose...) et ainsi, diminuer les risques cardiovasculaires.

Cette analyse, publiée dans le Journal of Medicinal Food , a comparé les marqueurs de syndrome métabolique chez deux groupes de volontaires. Pendant douze semaines, le premier groupe a reçu quotidiennement une dose de 750 mg d’extrait de framboise et l’autre, un placebo.

Résultats chez les personnes supplémentées : la pression artérielle a baissé, les artères étaient moins rigides et les cellules qui contribuent à réparer les artères endommagées circulaient mieux dans l’organisme.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory