MosaikHub Magazine

Evans Paul a brillé par son absence à la cérémonie d’installation de Fritz Jean

vendredi 26 février 2016 par Sterlin Charles

Quelques heures avant l’installation de Fritz Jean, à la primature le premier ministre Evans Paul et son gouvernement ont pris la décision de ne pas participer à la cérémonie.

Dans une déclaration de presse, le chef de gouvernement de l’ancien président Michel Martelly a explique ne pas vouloir cautionner par sa présence une démarche qui risque de conduire le pays vers le chaos.

Le Premier ministre Evans Paul a déclaré ne pas vouloir, en répondant à ladite invitation, s’associer à ces violations flagrantes de la Constitution de 1987 amendée et de l’accord politique du 6 février 2016, pourtant conçu, rédigé, négocié et signé par le sénateur Privert lui-même, qui en est d’ailleurs le principal bénéficiaire, lequel devenu Président provisoire à la faveur du dit accord, s’est engagé à compléter le processus électoral initié en 2015, le deuxième tour étant fixé au 24 avril 2016.

Evans Paul estime que l’accord du 6 février et la constitution de 1987 amendée ont été violés lors de la nomination du nouveau premier ministre.

L’homme politique appelle le président Jocelerme Privert et le parlement à revenir dans l’accord afin de sortir le pays de la crise.

La cérémonie qui n’a pas été trop longue a eu lieu au palais national en présence du président Provisoire Jocelerme Privert et des membres du corps diplomatique EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory