MosaikHub Magazine

Haïti sans Nazon face à Trinidad

mercredi 6 janvier 2016 par Sterlin Charles

Ça y est ! Les Grenadiers, après un stage de mise en jambe (du 27 décembre 2015 au 5 janvier 2016) à l’IMG Academy (Bradenton/ USA), sont à pied d’œuvre à Panama City. Idem pour les Socca Warriors. Cependant, les Haïtiens vont affronter dans un match de barrage, qualificatif pour la Copa America Centenario 2016, le vendredi 8 janvier au stade Rommel Fernandez, les Trinidadiens, sans leur véritable fer de lance en attaque, Duckens Moïse Nazon.

À noter les forfaits en cascade de plusieurs Grenadiers pour cause de blessures : Wilde Donald Guerrier, Jean Sony Alcénat et Jeff Louis. À cela, il faut ajouter l’absence de Réginald Goreux, Jean Jacques Pierre et Johnny Placide, non libérés par leurs clubs respectifs. Haïti, qui devrait en principe affronter Trinidad le 8 janvier au stade Rommel Fernandez (Panama City), sans ses six (6) titulaires à part entière, ne pourra pas compter non plus sur les services de son véritable fer de lance en attaque, Duckens Moïse Nazon. Attendu au même titre que Kim Jaggy à Bradenton le 5 janvier, Nazon, contre toute attente, ne pourra répondre à la convocation de Patrice Neveu. Sur sa page facebook, il écrit : « Mes chers compatriotes et chers coéquipiers, c’est avec beaucoup de tristesse que je vous annonce que je ne serai pas présent au match de qualification contre Trinidad. Je remercie le coach ainsi que l’encadrement de la sélection nationale pour leurs efforts consentis auprès de mon club afin d’obtenir de ce dernier la permission de jouer ce match qui a une très grande importance pour moi, et pour nous tous. Ce match n’étant pas programmé à une date de la FIFA, mon club a décidé, comme c’est son droit, de ne pas me libérer pour ce match ». Toujours est-il, le meilleur buteur de la sélection nationale en 2015, avec 4 buts, s’est montré optimiste pour ce qui est d’une qualification des Grenadiers à la Copa America 2016. « Bien que cela me peine, je respecte cette décision motivée par la blessure d’un attaquant du club, c’est un devoir d’être toujours prêt à jouer. J’adresse à la sélection nationale tout mon soutien pour ce match. Je sais que mes coéquipiers ont la qualité et la détermination nécessaires pour aller chercher cette qualification. Allez-y les gars, emmenez- nous à la Copa America » ! Jaggy et Cherenfant sont là ! Au contraire de Nazon, Woodensky Cherenfant Marlet, considéré par plus d’un comme « le meilleur joueur » de l’édition 2015 du championnat national dit professionnel, remportée par son équipe, le FICA et Kim Jaggy qui fait les beaux jours du FC Aarau (Suisse), ont rejoint l’équipe nationale. À ce sujet, Ernst Benji Joseph a précisé : « La sélection au complet, avec l’arrivée de Woodensky Cherenfant et de Kim Jaggy, a passé la nuit du 5 au 6 janvier à Miami avant de voyager sur Panama City le même jour, soit ce mercredi. Une séance d’entrainement est prévue pour le 7 janvier à l’heure où doit se jouer le match et dans le même stade ». Faisant allusion à la journée du mardi 5 janvier, passée par les Grenadiers à l’IMG Academy (Bradenton/ USA), l’attaché de presse de la FHF a écrit : « Elle a été marquée par une séance vidéo sur la performance individuelle de chaque joueur depuis l’arrivée et le début des travaux du groupe jusqu’au petit match disputé et remporté (6-1) par les Grenadiers face à une équipe de joueurs amateurs, Sarasota FC. Les données statistiques ont été présentées et analysées par le préparateur physique de la sélection nationale, le Français Thomas Joubert, consécutif au discours du sélectionneur, Patrice Neveu qui a placé dans son contexte le rendez-vous crucial du 8 janvier face à Trinidad au stade Rommel Fernandez (Panama City) ». Aux 22 Grenadiers, au trio français Patrice Neveu, entraîneur principal, Thomas Joubert, préparateur physique et Nicolas Santucci, entraîneur des gardiens, il faut ajouter les officiels haïtiens. Citons, entre autres, le directeur technique national, Wilner Etienne, le team manager, Richard Adrien, mais aussi, Yves Robert Jean-Bart, le Dr Martial Bénech, le kiné Karl Marx Bernadin, Ernst Beauvais et Johnny Joseph, responsables des équipements, Carlo Marcelin, chef de la délégation et Ernst Benji Joseph, officier de communication de la FHF. Les Grenadiers suivis de près par Canal + TV ! Autre fait à signaler, c’est que l’attaché de presse de la FHF a fait mention de la présence de certains médias français aux séances d’entraînement des Grenadiers : « La presse française est très intéressée à la sélection nationale. Ainsi, c’est sous les caméras de CANAL + TV que les Grenadiers ont effectué leur dernière séance à Bradenton. Il faut dire qu’une équipe de la chaîne française va suivre les Grenadiers dès aujourd’hui (mardi 5 janvier) jusqu’au 8 au stade Rommel Fernandez ». Les dés sont jetés, car les deux protagonistes sont à pied d’œuvre à Panama City dans le but de se mesurer dans un duel sans merci et qui promet de faire des étincelles. À un jour de ce match de barrage, qualificatif pour la phase finale de la Copa America Centenario 2016 (3 au 26 juin) aux USA, les deux pays, voulant à tout prix ravir le billet donnant accès à cette compétition, promettent de vendre chèrement leur peau. Dans la foulée, on a appris qu’Haïti, qui doit affronter son homologue du Panama (dans un double face-à-face crucial) comptant pour le 4e tour des qualifications de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018, disputera le 28 janvier à Santiago (Chili) un test match face à la sélection locale, championne en titre de la Copa America 2015. Parallèlement au match qui doit mettre aux prises Haïti et Trinidad, le même jour, soit le 8 janvier au stade Rommel Fernandez (Panama City), la sélection locale, future adversaire des Grenadiers en mars en Coupe du monde, en découdra face à Cuba pour le gain de l’autre place qualificative donnant accès à la Copa America 2016.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory