MosaikHub Magazine

Incertitudes sur l’assemblée nationale de ce 11 janvier

lundi 11 janvier 2016 par Sterlin Charles

Le doute persiste sur la tenue de l’assemblée nationale de ce lundi 11 janvier 2016 qui marquera l’entrée en fonction des membres de la 50 eme législature. Un bras de fer oppose le chef de l’état Michel Martelly aux leaders de l’Opposition sur ce dossier.

Jusqu’à ce matin des négociations étaient en cours en vue de favoriser la validation des pouvoirs des 14 sénateurs élus lors du scrutin du 25 octobre. Ces élus ont déjà réalisé les formalités d’inscription auprès du secrétariat général du Grand Corps.

La validation des pouvoirs des sénateurs inscrits constitue un préalable à la tenue de l’assemblée nationale.

Des dissensions sont survenues entre les sénateurs en fonction et les nouveaux élus en ce qui a trait à la procédure pour la validation des pouvoirs.

Plusieurs sénateurs en fonction, membres de l’Opposition, souhaitent que le processus se déroule sans précipitation. C’est l’avis du sénateur Anick François Joseph de l’OPL, pour qui la rentrée parlementaire se fera lorsque c’est possible.

Durant le week end le sénateur élu, Evalière Beauplan, a tenté de rapprocher les positions des deux groupes.

Les sénateurs élus estiment qu’il faut former un bureau d’âge avec tous les sénateurs et l’assemblée pourra ainsi valider les pouvoirs des élus. Cependant certains sénateurs en fonction soutiennent que les pouvoirs des nouveaux élus ne peuvent être validés que par ceux qui sont en poste.

La chambre des députés n’est pas confrontée à ce problème. Les pouvoirs des 92 députés ont été validés hier.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory