MosaikHub Magazine

L’ADIH condamne les actes de violence perpétrés lors des manifestations

lundi 25 janvier 2016 par Sterlin Charles

L’Association des Industries d’Haïti (ADIH), condamne les actes de violence perpétrés lors des manifestations contre la tenue des élections. Le droit à manifester ne légalise pas les appels à la violence ni la destruction des vies et des biens.

L’ADIH présente ses sympathies aux victimes volées et molestées ainsi qu’aux institutions et entreprises vandalisées par les casseurs.

Elle déplore avant tout l’absence des forces de l’ordre dans la journée du 22 Janvier.

« Les voleurs et casseurs ont pu opérer en toute impunité, sans égard pour les paisibles citoyens, victimes des actes barbares commis par les manifestants », a déclaré L’ADIH dans cette note de presse

Selon cette organisation patronale, ces actions auront de graves conséquences sur l’économie du pays et pénaliseront surtout les couches défavorisées de la Nation.

Elle a fait remarquer que Seul un retour au calme et une concertation entre tous les secteurs du pays permettront de trouver une solution acceptable pour la majorité et arrêter la dégradation d’Haïti.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory