MosaikHub Magazine

L’ex-chef de la CIA tacle les raids sur l’Irak, ces "escapades sexuelles"

vendredi 12 septembre 2014 par Sterlin Charles

Sa remarque vise à alerter sur les limites du seul recours aux frappes aériennes pour "détruire" les jihadistes de l’État islamique.

Les raids aériens en Irak contre l’État islamique, sont un peu comme des "aventures sexuelles sans lendemain", a mis en garde Michael Hayden, qui a dirigé par le passé la CIA et la NSA. "Le recours aux frappes aériennes a tous les atours des aventures sexuelles sans lendemain : cela semble satisfaisant et cela ne demande qu’un engagement minimal", a déclaré le général Hayden, 69 ans, dans une interview accordée au magazine US News and World Report publiée jeudi.

"Détruire" l’État islamique ?

Pour frivole qu’elle soit, sa remarque vise à alerter sur les limites d’un seul recours aux frappes aériennes pour "détruire" les jihadistes de l’Etat islamique, ainsi que l’a énoncé le président Barack Obama. "Je suis circonspect quant à une stratégie où la force aérienne, et elle seule, est utilisée", a expliqué le général Hayden. Les États-Unis ont mené plus de 150 frappes aériennes contre l’Etat islamique en Irak depuis le 8 août.

Il a toutefois salué le projet du président Obama de viser des cibles de l’Etat islamique en Syrie. "Plus tôt nous étendrons notre lutte contre l’Etat islamique à la Syrie, le mieux ce sera", a martelé le haut gradé, aujourd’hui retraité.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory