MosaikHub Magazine

La souillure du drapeau dominicain peut avoir des conséquences sur les relations entre les deux pays

dimanche 1er mars 2015 par Sterlin Charles

La profanation du drapeau dominicain est une atteinte à la souveraineté de ce pays, c’est ce qu’ont fait savoir des professeurs en relations internationales.

Joints au téléphone par radio métropole, ces spécialistes ont affirmé que c’est un acte très grave qui ne sera pas sans conséquence sur les relations entre les 2 pays.

Selon Me Camille Edouard, ce dossier est très complexe. Dans ses commentaires, le professeur en relation internationale s’est référé à la convention de Vienne dans laquelle la protection des ambassades est garantie par le pays hôte.

De son coté, le gouvernement par le biais du ministre des affaires étrangères Duly Brutus a condamné cet acte perpétré contre le local du consulat dominicain.

Alors que des organisations haïtiennes de la société civile ont voulu donner une réponse aux dominicains en organisant une marche silencieuse pour dire non au racisme et à l’anti-haitianisme dominicain.

Non seulement ce mouvement a été récupéré par des hommes politiques qui en ont profité pour lancer des slogans hostiles au pouvoir en place mais aussi un petit groupe d’individus en colère s’en sont pris au siège du consulat dominicain où ils ont détruit et brulé le drapeau de ce pays pour ensuite le remplacer par le bicolore haïtien.

Les dominicains contre-attaquent et annoncent une marche pour ce vendredi 27 février dans la capitale, objectif : dénoncer nous citons, ce qu’ils appellent l’haitianisation de leur pays.

Autant de rebondissements dans cette affaire qui risque de se compliquer davantage.

Entretemps, le consulat et l’ambassade ont fermé leurs portes ce jeudi alors que l’ambassadeur dominicain a été rappelé par les autorités de son pays.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory