MosaikHub Magazine

Le G-8 durcit sa position et exige maintenant le départ du CEP au complet

mercredi 23 décembre 2015 par Sterlin Charles

- Le report sine die des élections du 27 décembre par le CEP est considéré comme une victoire dans le camp du Groupe des huit candidats à la présidence.

Pour le G-8, c’est un aveu d’impuissance et d’échec de la part de l’institution électorale dont il réclame maintenant le départ au complet. Il fustige du même coup le pouvoir Tèt Kale qui, dénonce le Groupe des huit, profite de la situation pour piller de façon systématique les caisses de l’État… Fini le temps des communiqués avec des mots tendres. Le G-8 passe à la vitesse supérieure et attaque maintenant de façon frontale et le pouvoir et le Conseil électoral provisoire. Jude Célestin et son équipe exigent le départ de tous les membres du CEP. Dans un communiqué publié mardi qui porte la signature de Me Samuel Madistin, le groupe des huit prétendants à la magistrature suprême durcit sa position, rejette à nouveau la formation de la Commission présidentielle d’évaluation électorale et continue d’exiger une commission d’enquête indépendante. Pour le G-8, le compte à rebours de la fin de règne de Michel Martelly a commencé. Le leader des Tèt Kale ne reste qu’un mois et demi à passer au pouvoir, souligne le groupe dans son communiqué. « Le G-8 demande à l’opposition politique plurielle de se rassembler en vue de constituer le front du refus qui nous permettra de sauver ce qui peut l’être encore et de préparer l’apres-7 février dans la sérénité », appelle le G-8. Cette structure de l’opposition dénonce ce qu’elle qualifie de « course effrénée du pouvoir Tèt Kale au pillage systématique des caisses de l’État », avant d’appeler à l’opinion publique nationale et internationale pour lui faire entendre raison. « Nous dénonçons énergiquement la gloutonnerie frénétique dont fait preuve le pouvoir kleptocratique Tèt Kale en cette période de fêtes de fin d’année. Profitant d’une crise électorale aiguë entraînée par la fourberie et la complicité de conseillers parjures et cupides ayant transformé le Conseil électoral provisoire (CEP) en une caverne d’AIi Baba, le président Michel Martelly a fait du Trésor public sa cassette personnelle », fustige le G-8. « Le G-8 invite le peuple haïtien à ne pas accepter l’inacceptable et à ne pas supporter l’insupportable. Le report sine die des élections du 27 décembre constitue une première victoire de la mobilisation populaire contre les forces rétrogrades. Dans cette optique, il revient au CEP décrié et impuissant de tirer sa révérence en vue de faciliter la résolution de la crise », soutiennent les candidats à la présidence Jude Célestin, Eric Jean Baptiste, Sauveur Pierre Etienne, Steven Benoît, Mario Andrésol, Moïse Jean-Charles, Jean-Henry Céant et Samuel Madistin qui forment le G-8. Le Groupe, qui a dit constater « la malformation congénitale de la Commission électorale présidentielle qui a déjà rendu l’âme », réaffirme sa détermination à lutter jusqu’au bout pour arriver à la formation d’une commission d’enquête indépendante de vérification électorale chargée de restituer la sincérité du scrutin pour tout le processus électoral. Ces candidats soutiennent que cette commission d’enquête indépendante doit être composée de cinq membres issus de l’Association des médias, sous la supervision de l’ANMH, le secteur des droits humains, sous les auspices de la POHDH, des organisations de femmes, sous la direction de la SOFA, l’Université, supervisée par le recteur de l’Université d’État d’Haïti et le groupe d’observateurs nationaux de l’élection, sous le contrôle de JILAP. Le G-8 dit appuyer les manifestations populaires pacifiques organisées un peu partout à travers le pays pour forcer l’Exécutif et le CEP à respecter le verdict des urnes. Le Nouvelliste a tenté sans succès d’entrer en contact avec Jude Célestin pour savoir s’il partage toutes les positions du groupe. En revanche, dans les communiqués de presse qui portent depuis un certain temps la signature de Samuel Madistin, le G-8 se dit toujours plus que jamais uni et solidaire tout en renouvelant sa volonté de tout entreprendre, dans le cadre de la loi, pour faire respecter la volonté populaire. Contacté par le journal, Sauveur Pierre Etienne confirme que les communiqués signés par Me Madistin sont l’œuvre et constituent la position de tous les membres du G-8. -


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory