MosaikHub Magazine

Les sénateurs ne peuvent pas bloquer l’entrée en fonction des nouveaux élus

vendredi 8 janvier 2016 par Sterlin Charles

Les sénateurs en place n’ont aucun motif pour bloquer les nouveaux élus assure pour sa part le sénateur François Anick Joseph.

Il insiste toutefois sur la nécessité de respecter les règlements intérieurs du sénat qui stipulent que les nouveaux sénateurs doivent s’inscrire auprès de leur chambre 72 heures après la proclamation des résultats par le conseil électoral ce qui n’a pas été fait jusqu’ici.

Par ailleurs il explique que la date et les modalités de leur entrée en fonction doivent être définies par le sénat lui-même.

Le Parlement haïtien sera à partir de la semaine prochaine le centre de la confrontation entre le gouvernement et l’Opposition. Le chef de l’état, les membres du gouvernement et les conseillers électoraux s’évertuent à favoriser la rentrée parlementaire le 11 janvier 2016.

Le chef de l’état a publié en début de semaine les noms des élus des scrutins du 9 août et du 25 octobre 2015 dans le journal officiel Le Moniteur.

Dans le même temps le Conseil Electoral Provisoire (CEP) a commencé ce mercredi à livrer les certificats d’élections aux sénateurs et députés élus en vue de leur entrée au Parlement.

Selon la procédure légale les pouvoirs des élus doivent être validés par l’assemblée suite aux recommandations d’une commission spéciale. A la chambre des députés aucun élu n’étant en fonction, les nouveaux élus devront eux-mêmes valider leur pouvoir.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory