MosaikHub Magazine

Martelly veut reconstituer le CEP

mercredi 27 janvier 2016 par Sterlin Charles

Le chef de l’état a écrit à 4 secteurs de la vie nationale pour leur demander de remplacer leur représentant démissionnaire au sein du Conseil Electoral Provisoire

.

Un remplacement qui parait lié à l’évolution de la situation puisque ni l’Association Nationale des Médias Haïtiens, ni le secteur Protestant, ni celui des droits humain, ni encore l’église catholique n’ont procédé à ce remplacement.

Les autorités électorales haïtiennes n’ont toujours pas fourni des explications sur l’état des matériels sensibles, urnes et bulletins notamment, qui ont été distribués dans les régions avant le report du scrutin du 24 janvier.

Le directeur exécutif du Conseil Electoral Provisoire (CEP), Mosler Georges, avait indiqué que l’Unops et la Minustah avaient la charge de récupérer les procès verbaux, bulletins et urnes après la journée électorale.

Le président du CEP, Pierre Louis Opont, avait annoncé le report du scrutin le 22 janvier soit 48 heures avant les joutes. Les matériels sensibles avaient déjà été distribués dans les Bureaux Electoraux Communaux (BEC).

Le nouveau directeur des opérations, Livens Sanon, nommé le 13 janvier, n’a toujours pas fait état du processus mis en branle pour les matériels sensibles.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory