MosaikHub Magazine

Mis en branle du processus pour la formation du CEP

vendredi 19 février 2016 par Sterlin Charles

Les leaders des organisations de la société civile devraient au cours du prochain week end plancher sur la désignation de nouveaux représentants au Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Le président du Forum Economique du Secteur privé, Gregory Brandt, indique les dirigeants des associations et chambres patronales devraient en début de semaine prochaine élire une personnalité devant siéger au prochain CEP. Il y aura un choix principal et un choix secondaire, a précisé M. Brandt estimant nécessaire de se conformer à la requête de la présidence. Cette formule est utilisée depuis 1987, dit-il.

Cependant le coordonnateur de la Plate forme des Organisations Haïtiennes de Défense des Droits Humains (POHDH), Joseph Maxime Rony, n’entend pas donner les coudées franches à la présidence. Si nous désignons deux personnalités c’est la présidence qui jouira des prorogatives de désignation, argue le défenseur des droits humains. Dans la pratique le secteur des droits humains a toujours désigné un représentant et ceci n’a jamais causé de problème, ajoute t-il.

Au cours du week end les différents secteurs tiendront des séances de travail pour designer de nouveaux représentants. Au Forum économique environ une vingtaine d’associations patronales sont concernées par cette élection.

Les organisations de défense des droits humains entendent réaliser une évaluation afin de comprendre les causes de l’échec du CEP de Pierre Louis Opont.

Les secteurs représentés au sein du dernier conseil électoral provisoire sont les droits humains, les medias, l’église Catholique, l’église Protestante, le vodou et le secteur paysan, l’université, les organisations patronales, les syndicats et les organisations féminines.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory