MosaikHub Magazine

Négociations difficiles entre le Premier Ministre et l’opposition parlementaire

mardi 8 mars 2016 par Sterlin Charles

Des négociations sont en cours entre le Premier Ministre, Fritz Jean, et les parlementaires qui lui sont ouvertement hostiles.

M. Jean s’est entretenu pour la première fois vendredi dernier avec des leaders du bloc majoritaire à la chambre basse et minoritaire au Sénat. La rencontre n’a pas permis d’aplanir les divergences entre les deux parties.

Le sénateur Youri Latortue affirme que les leaders du bloc, dont le chef de file de l’Alliance des Parlementaires pour Haïti (APH), Rony Célestin, ont réclamé la démission de M. Jean.

De son coté M. Jean a indiqué qu’il entend se battre afin de dégager une majorité au Sénat et à la chambre des députés.

Le sénateur Latortue a révélé que les leaders du bloc ont egalement indiqué au chef de l’état Jocelerme Privert qu’il faudrait désigner une nouvelle personnalité pouvant obtenir un consensus entre les forces politiques.

Vendredi dernier le président Privert s’était dit confiant que le Premier Ministre Jean pourra dégager une majorité pour l’approbation de sa déclaration de politique générale.

Toutefois le sénateur Latortue a laissé entendre que les 9 sénateurs du bloc minoritaire sont soudés et n’accorderont pas un vote favorable à M. Jean. Il met en garde contre le recours à la corruption pour obtenir le vote des parlementaires.

Le Premier Ministre doit obtenir les votes de 16 sénateurs pour l’approbation de sa politique tandis que le bloc majoritaire ne compte que 13 membres.

Le chef de file de AAA dénonce une première tentative de corruption, révélant qu’un haut fonctionnaire de l’état avait offert entre 3 à 5 millions de gourdes à un sénateur pour changer son vote.

Ces tentatives de corruption seront contre productif, prévient l’ex conseiller du président Martelly.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory