MosaikHub Magazine

Nice : le domicile de l’agresseur des trois militaires perquisitionné

mardi 3 février 2015 par Sterlin Charles

La police a perquisitionné mardi soir à Mantes-la-Jolie le domicile de l’auteur présumé de l’attaque de militaires en faction devant un centre juif à Nice

La police a perquisitionné mardi soir à Mantes-la-Jolie (Yvelines) le domicile de Moussa Coulibaly, l’auteur présumé de l’attaque au couteau de militaires en faction devant un centre juif à Nice, a-t-on appris de sources proches du dossier. La perquisition a commencé vers 20 heures dans un immeuble de huit étages du Val-Fourré, un quartier sensible de Mantes-la-Jolie, ont constaté des journalistes de l’AFP. Une quinzaine de policiers, en civil et en tenue, dont certains portaient des flashball, se tenaient aux abords et dans le hall de l’immeuble. Le nom de Coulibaly sur la boîte aux lettres renvoie au deuxième étage de cet immeuble. Il s’agit du domicile des parents de Moussa qui y réside aussi, a précisé une source proche du dossier.

Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif dans le centre-ville de Nice ont été agressés au couteau mardi par un homme, immédiatement interpellé. L’auteur présumé, Moussa Coulibaly n’a "a priori" aucun lien avec Amédy Coulibaly, l’un des auteurs des attentats de Paris en début d’année, selon plusieurs sources proches de l’enquête. Le nom Coulibaly est très répandu en Afrique de l’Ouest, notamment au Mali. Âgé de 30 ans, Moussa Coulibaly, né à Mantes-la-Ville (Yvelines) a déjà été condamné à six reprises pour des faits de droit commun, notamment pour vol et pour usage de stupéfiants, selon une source proche de l’enquête.

L’agresseur présumé suivi par la DGSI

Il avait été repéré mi-décembre par les services de police, alors qu’il faisait du "prosélytisme agressif" dans une salle de sport des Yvelines, selon une source proche du dossier. C’est en s’appuyant sur ce signalement que la DGSI (services de renseignements intérieurs) - également alertée par la police aux frontières (PAF) dont il avait attiré l’attention en prenant un aller simple pour Istanbul -, a demandé aux autorités turques de le refouler, selon cette source. De source sécuritaire turque, Moussa Coulibaly a été refoulé le 29 janvier à l’aéroport Ataturk d’Istanbul en provenance de Rome et renvoyé dans la capitale italienne.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory