MosaikHub Magazine

Nucléaire : l’UE prolonge le gel de sanctions contre l’Iran de 7 jours

mardi 30 juin 2015 par Sterlin Charles

L’Union européenne a prolongé mardi de sept jours le gel de certaines de ses sanctions contre l’Iran afin de "donner plus de temps aux négociations" en cours à Vienne pour garantir le caractère pacifique du programme nucléaire de Téhéran, a annoncé le Conseil européen.

Ces sanctions avaient été gelées en janvier 2014 en guise de gage de bonne volonté dans le cadre de ces négociations, qui devaient aboutir au plus tard ce mardi sur un accord historique.

Le gel est prolongé jusqu’au 7 juillet "pour donner plus de temps aux négociations en vue de trouver un accord de long terme à la question du nucléaire iranien", a indiqué dans un communiqué le Conseil européen, qui représente les 28 Etats membres.

Les grandes puissances du 5+1 (Etats-Unis, Chine, France, Russie, Grande-Bretagne et Allemagne) et l’Iran sont engagés depuis plus de vingt mois dans d’intenses tractations, dont les dates-butoir ont été repoussées à plusieurs reprises. A chaque fois, l’UE a prolongé également le gel d’une partie de ses sanctions, pour coller à ce calendrier.

L’accord final auquel ils espèrent aboutir dans les prochains jours doit garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien, en échange d’une levée des sanctions internationales qui affectent l’économie de ce pays.

Les sanctions de l’UE qui ont été gelées concernent des secteurs-clés de l’économie iranienne comme les produits pétrochimiques, le commerce de l’or et des métaux précieux et les transferts financiers. Cet assouplissement répond à un engagement de Téhéran à geler une partie de ses activités nucléaires sous la surveillance des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory