MosaikHub Magazine

Obama confirme la mort du chef des talibans dans un raid au Pakistan

lundi 23 mai 2016 par Sterlin Charles

Pour l’heure, les talibans ne se sont pas exprimés sur le décès du mollah Mansour. Le Pakistan n’a pas réagi officiellement à l’annonce de la frappe.

Source AFP

Annoncée dimanche, la mort du chef des talibans afghans, Akhtar Mansour, a été confirmée par Barack Obama. Cette mort est « un jalon dans notre effort au long cours pour ramener paix et prospérité en Afghanistan », estime le président, dans un communiqué de la Maison-Blanche publié pendant sa visite au Vietnam. « Les talibans devraient saisir cette occasion pour suivre la seule véritable voie pour mettre fin à ce conflit : en rejoignant le gouvernement afghan dans un processus de réconciliation », a-t-il ajouté.

Une menace imminente contre les États-Unis

Ce dimanche, les services de renseignements afghans ont confirmé qu’Akhtar Mansour avait été tué dans un raid aérien américain au Pakistan. « Le mollah Akhtar Mansour était surveillé depuis un certain temps », indiquent dans un communiqué les services afghans. Il « a été tué dans une frappe de drone hier (...) au Baloutchistan », province du sud-ouest du Pakistan. Il s’agissait de la première confirmation officielle du décès du mollah Mansour, à la tête des talibans afghans depuis l’été 2015 et l’annonce de la mort du mollah Omar, le fondateur du mouvement islamiste.

D’après le secrétaire d’État américain John Kerry, les États-Unis ont visé le chef des talibans parce qu’il représentait « une menace imminente pour le personnel américain, les civils afghans et les forces de sécurité afghanes ». Pour l’heure, les talibans ne se sont pas exprimés sur le décès du mollah Mansour. Le Pakistan n’a pas réagi officiellement à l’annonce de la frappe.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory