MosaikHub Magazine

PHTK continue de réclamer le respect de l’accord du 06 février.

jeudi 14 avril 2016 par Sterlin Charles

Plusieurs centaines de partisans et de sympathisants du PHTK ont manifesté ce mardi à travers les rues de la capitale pour exiger que le conseil électoral provisoire publie un calendrier électoral.

Les manifestants ont aussi dénoncé la décision de l’exécutif de mettre sur pied une commission de vérification.

Selon les responsables du PHTK, un nouveau président doit être installé le 14 mai prochain.

La destination était le conseil électoral provisoire et c’est la que le porte parole du PHTK a livré le message de la journée.

Rudy Herivaux au nom des militants du parti a expliqué pourquoi le CEP devrait publier sans tarder le calendrier électoral.

C’était aussi l’occasion pour l’ancien sénateur de dénoncer la démarche du président élu pour 120 jours visant à mettre en place une commission de vérification électorale. De l’avis de Rudy Herivaux, c’est une perte de temps et d’énergie.

Notons que La manifestation du PHTK s’est déroulée sans grands incidents sous les regards des agents de différentes unités de la police nationale. Quelques affiches du candidat Moise Jean Charles ont été déchirées par les manifestants qui toutefois n’ont pas touché à celles de Jude Célestin.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory