MosaikHub Magazine

Privert presse les législateurs à prévenir la vacance présidentielle

vendredi 5 février 2016 par Sterlin Charles

Le pays est confronté à une crise multidimensionnel, a déclaré le président de l’assemblée nationale, Jocelerme Privert, hier lors de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année législative.

D’après le sénateur Privert les parlementaires doivent adopter des dispositions pour préserver le respect la constitution et les acquis démocratiques et créer les conditions nécessaires à notre souveraineté.

Dans son intervention le président de l’assemblée nationale a exhorté ses collègues à faire montre de cohésion et de capacité d’unité, de vérité et de sens de l’intérêt commun. Je vous invite à cet esprit de sacrifice et de solidarité, a insisté M. Privert dans un court discours moins de 5 minutes.

Les parlementaires haitiens sont confrontés à des propositions de gouvenance du pays après la fin du quinquennat de Michel Martelly, le 7 février prochain.

Il est impérieux pour nous tous de marquer l’histoire, a lancé M Privert insistant sur la nécessité pour que la 50 eme législature adopte des dispositions dans un moment critique.

Nous sommes un corps et nous sommes appelés à travailler en tant que corps, a dit M. Privert faisant allusion à l’harmonie devant exister entre le Sénat et la chambre des députés. Toutefois des dissensions sont évidentes entre le Sénat contrôlé par l’opposition et la chambre des députés majoritairement proche du chef de l’état. C’est dans l’unité que nous pouvons travailler pour notre peuple et montrer au monde entier que nous les parlementaires pouvons nous élever à la dimension des défis qui nous attendent.

Sur les 116 élus seuls Edwin Zeny et Steven Benoît n’avaient pris part à la première séance en assemblée nationale de la 50 eme législature.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory