MosaikHub Magazine

Proche-Orient : regain de tension après plusieurs attaques au couteau

mardi 11 novembre 2014 par Sterlin Charles

Deux attaques ont fait 2 morts et 3 blessés. Ces agressions illustrent les fortes tensions à Jérusalem-Est et au sein de la communauté arabe israélienne.

Une jeune Israélienne a été tuée à coups de couteau lundi par un Palestinien qui a aussi blessé deux Israéliens avant d’être abattu par un garde, près d’une colonie en Cisjordanie occupée, ont indiqué la police et les secours. Le Palestinien est sorti de sa voiture et a attaqué au couteau les trois civils à un arrêt de bus généralement utilisé par les autostoppeurs près du bloc de colonies de Goush Etzion, a rapporté la police.

Grièvement touchée, la jeune Israélienne de 25 ans a succombé à ses blessures, ont indiqué les secours. Un homme de 26 ans a été blessé et un autre de 50 ans plus légèrement. L’agresseur, touché par balle par un garde armé présent sur les lieux, a lui aussi succombé à ses blessures, a indiqué la police.

Il s’agit de la deuxième attaque au couteau au cours de la journée. Lundi matin déjà, un Palestinien avait poignardé un jeune Israélien à Tel-Aviv, le blessant grièvement avant d’être arrêté, a indiqué une porte-parole de la police. Le jeune Israélien est dans un état critique, ont indiqué les secours. La porte-parole de la police a précisé que l’agresseur est originaire de la région de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, et qu’il séjournait illégalement sur le territoire israélien. Selon la police, le Palestinien s’est enfui après l’attaque. Il s’est réfugié dans un bâtiment au quatrième étage où les policiers l’ont arrêté.
Mort d’un Arabe israélien samedi

Ces agressions surviennent sur fond de tensions aussi bien à Jérusalem-Est qu’au sein de la communauté arabe israélienne, descendante directe des 160 000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d’Israël en 1948. Ils sont plus de 1,4 million, soit 20 % de la population israélienne.

Samedi, à l’aube, un jeune Arabe israélien avait été abattu par des policiers, dans le nord d’Israël. Sa mort est intervenue lors d’une arrestation pour des faits de droit commun qui a mal tourné, a annoncé la police israélienne. Le jeune homme tentait de s’interposer lors de l’arrestation de l’un de ses proches à Kfar Kana dans le nord d’Israël, menaçant les officiers avec un couteau, selon un communiqué de la police. Après des tirs de sommation, la police a ouvert le feu sur lui et il est ensuite décédé lors de son transfert à l’hôpital, a indiqué la même source.

Une cinquantaine de jeunes avait monté samedi matin des barricades et mis le feu à des pneus à l’entrée du village, a ajouté la police. Selon la radio militaire, les commerçants de Kfar Kana menaient une grève en signe de protestation.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory