MosaikHub Magazine
Déclaration de politique générale/

Ratification Fritz Jean à la recherche d’un vote favorable à la chambre basse

samedi 12 mars 2016 par Sterlin Charles

Le PM Fritz Jean a soumis les originaux de ses pièces au Parlement ce vendredi. Tandis que la commission chargée d’étudier son dossier terminera son rapport d’ici dimanche, M. Jean a plaidé pour un vote favorable de son énoncé de politique générale à la Chambre. basse avant de subir l’examen du Sénat -

Sur la demande de la commission chargée d’étudier le dossier du Premier ministre nommé, ce dernier s’est rendu au Parlement ce vendredi afin de soumettre les originaux de ses pièces. Il s’est fait accompagner notamment des ex-députés Jean-Tholbert Alexis et Jean David Génesté. C’est au bureau de la Chambre basse que Fritz-Alphonse Jean a remis les documents qui seront transmis à la commission spéciale. En apportant les originaux de ses pièces au bureau de la Chambre basse, Fritz-Alphonse Jean croit avoir répondu à une exigence constitutionnelle.« C’est un prérequis pour devenir Premier ministre », estime le nouveau patron de la Primature, admettant que le pays traverse actuellement une situation difficile. « Une seule équipe ne peut pas faire face à ce défi, voire de le relever, a continué M. Jean. C’est pourquoi je pense qu’une concertation entre les différents secteurs est extrêmement importante.

Tandis que le bloc majoritaire à la Chambre basse et le groupe minoritaire au Sénat durcissent le ton, Fritz-Alphonse Jean se dit confiant qu’il passera le test. « Je vais présenter mon énoncé de politique générale. D’ores et déjà, je demande à la Chambre des députés d’y accorder un vote favorable. Car il nous faut un faisceau. Je suis ouvert et je le serai toujours avec les différents secteurs de la vie nationale. Les défis sont nombreux. Ils ne sont pas les défis d’un seul homme, mais bien de tout un pan de la société. C’est le défi de la stabilité », a-t-il argué. Le Premier ministre Jean en a profité pour présenter ses « condoléances aux familles des policiers récemment tués ». Il promet que son gouvernement se penchera sur ce dossier.

Dans sa courte conversation avec l’ancien gouverneur de la banque centrale, le président de la Chambre des députés a donné la ferme garantie que la commission respecterait le délai. « On va travailler pour respecter le délai de 72 h accordé à la commission. Ensuite pour vous inviter à venir présenter votre déclaration de politique générale et du même coup de statuer sur votre éligibilité », a laconiquement martelé le député Cholzer Chancy.

« Le Premier ministre nommé nous a remis seize pièces originales alors que nous en avions exigé quatorze. Les deux pièces additionnelles sont l’extrait des archives de son père et sa déclaration de son identité », a fait savoir le deuxième secrétaire du bureau de ladite Chambre, Hermano Exinord, expliquant que la commission a les documents nécessaires à sa disposition pour fournir un bon travail.

Alors que la commission a trois jours pour soumettre son rapport à l’appréciation de l’assemblée des députés, le parlementaire informe que le Premier ministre aura à acheminer sa déclaration de politique générale quarante-huit heures avant la séance de sa ratification. Sans donner de garantie, il affirme que si tout se passe bien cette séance devra avoir lieu mardi prochain.
Yvince Hilaire
yvincehilaire@lenouvelliste.com


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory