MosaikHub Magazine

Rosny Desroches prophétise sur les prochains résultats de la Commission d’évaluation électorale

mercredi 25 mai 2016 par Sterlin Charles

« La couleur est déjà annoncée par certains partis politiques. Les résultats de la commission seront probablement contestés », dit M. Rosny Desroches dans le cadre d’une série de conférences autour des 200 ans du protestantisme en Haïti du 16 au 20 mai, à la bibliothèque de l’Université Quisqueya. Le directeur exécutif de l’Initiative de la société civile en a profité pour doucher le candidat à la présidence du parti Mouvement Action Socialiste (MAS), Eric Jean-Baptiste, pour son comportement jugé intolérable ces derniers jours.

Pour Rosny Desroches, c’est une très bonne nouvelle d’entamer le travail de la commission. Toutefois, il croit que les préoccupations concernant les résultats qui en découleront ne seront pas minces. Car, selon M. Desroches, certains acteurs concernés jugent que le travail de cette commission s’inscrit dans un cadre trop restreint. C’est-à-dire, cette structure prend en compte seulement la présidentielle et certains cas législatifs déjà traités par le Bureau du contentieux électoral national (BCEN) et le Bureau du contentieux électoral départemental (BCED). A ce point, les acteurs ne sont pas sur la même longueur d’onde. Parce que bon nombre d’entre eux espéraient une évaluation à tous les niveaux.

Ayant opté pour une méthode d’échantillonnage représentatif, la Commission compte déjà plusieurs journées de travail. Certains acteurs politiques voient mal l’utilisation de cette méthode car, selon eux, les 12 939 procès-verbaux sont accessibles aux membres de la Commission. « Certains partis politique ne sont pas d’accord avec la méthode statistique. Ils préfèrent la méthode exhaustive qui consiste à prendre le tout en considération », souligne le directeur exécutif de l’Initiative de la société civile avant de pointer du doigt la Plateforme Pititi Dessalines qui annonce déjà la couleur dans ses prises de position. « Ils ont aussi des problèmes avec certains thèmes de référence. Quels que soient les résultats, ils seront contestés », prédit M. Rosny Desroches, avant de souligner qu’il est encore temps en bons Haïtiens de trouver un consensus afin d’éviter le pire pour l’avenir.

Interrogé sur l’attitude du candidat à la présidence du parti Mouvement Action Socialiste (MAS), Eric Jean-Baptiste, qui continue à faire poser ses photos dans plusieurs coins et recoins du territoire contre les fraudes électorales et pour exclure les inculpés, M. Rosny Desroches est très critique à son égard. « Quand la commission travaillait sur les thèmes de référence, Eric Jean-Baptiste était là ainsi que Moïse Jean-Charles. Ils doivent respecter les thèmes de référence. Quant à Eric Jean-Baptiste, il est en train d’influencer le travail de la commission, lui mettre de la pression. Ce n’est pas sérieux », dit M. Rosny Desroches avant de faire un appel au calme jusqu’à la proclamation des résultats. « Moi personnellement, je fais confiance aux membres de cette commission. J’espère qu’ils ne recevront de pression de personne et qu’ils feront un travail patriotique et scientifique », souhaite-t-il

AUTEUR

Emmanuel Thélusma

temmanuel@lenouvelliste.com


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory