MosaikHub Magazine

Public buzz : des affiches de Trump, Poutine, Kim Jong-un censurées à Washington...

samedi 24 février 2018 par Charles Sterlin

La dernière campagne de publicité d'Amnesty International ne passe pas aux États-Unis. Parce qu'elle pointe du doigt Donald Trump, entre autres, elle a purement et simplement été censurée à Washington !

Pourquoi la dernière campagne d’Amnesty International a-t-elle fait mouche à Washington ? Selon TMZ, trois publicités très provocantes mettant en scène le président Donald Trump , ainsi que Vladimir Poutine et Kim Jong-un ont été rayées de la carte dans la capitale américaine.
Pubs retirées au bout de 4 jours
Amnesty International USA voulait placer ces annonces dans les stations de métro de la région. L’organisation a essayé de le faire le 12 février dernier, mais les pubs ont été retirées 4 jours plus tard.
L’enjeu de cette campagne publicitaire était de transmettre "un message de protection des droits de l’homme dans le monde". Le tout en zoomant sur les photos de ces trois hommes controversés.

"A storm is brewing." Here are the @amnesty subway ads that Washington DC didn’t want you to see. The provocative pics of #Trump, #Putin & #KimJong-in were banned for being too political. https://t.co/dfOmhDTdFP pic.twitter.com/FIl1U2kISK


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie