MosaikHub Magazine

Negociation entre Haïti et l’Onu

mercredi 7 mars 2018 par Charles Sterlin

Les autorités haïtiennes affirment avoir eu gain de cause dans leur bras de fer avec la Mission des Nations Unies d’Appui à la Justice Haïtienne (Minujusth). Une crise diplomatique avait éclatée en raison de l’intervention de la cheffe de la Mission de l’Onu saluant la nomination d’un juge instructeur sur le dossier Pétrocaribe.

Lucien Jura, le porte parole du chef de l’état, a révélé que le président Jovenel Moïse et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guteres, ont pu trouver une entente. Un entretien téléphonique a permis d’aplanir les différends, a indiqué M. Jura expliquant que le secrétaire général de l’ONU a exprimé une position divergente de celle de sa représentante, Suzan Page.

Selon M. Jura la diplomate onusienne a été rappelée en consultation quelques heures après l’entretien entre M. Moïse et Gutteres.

Le Bureau de la Minujusth à Port-au-Prince n’a pas réagi à l’annonce de la Présidence.

Interrogé sur les conséquences du boycott de la réunion de l’ONU sur la mobilisation des efforts dans la lutte contre le choléra en Haiti, M. Jura a assuré qu’une nouvelle réunion sera programmée. L’entente aurait été trouvée lors de l’entretien entre M. Moïse et Gutteres.

Toutefois le quotidien américain, Miami Herald avait indiqué que la réunion de deux jours avait eu lieu en l’absence des officiels haïtiens.

L’ambassadeur d’Haiti à l’ONU, Denis Régis, n’avait pas pris part à la rencontre parce que rappelé par la Chancellerie.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie