MosaikHub Magazine

La Fédération protestante d’Haïti favorable à la révision constitutionnelle

jeudi 22 mars 2018 par Charles Sterlin

La commission spéciale sur l’amendement de la Constitution, menée par le député, Jerry Tardieu, poursuit ses rencontres avec les différents secteurs vitaux du pays. Ce mardi 20 mars, les Protestants ont pu faire entendre leur voix sur la révision constitutionnelle en soumettant leur cahier de doléances à cette structure parlementaire.

Entre autres propositions formulées, la Fédération Protestante d’Haïti (FPH) souhaite qu’on en finisse avec la question relative à la nomination d’un Premier ministre dont l’approbation se révèle, traditionnellement, un titanesque défi à relever par le Président de la République, face à des Parlementaires souvent motivés par des intérêts personnels.

Le pasteur Sylvain Exantus, Président de la Fédération propose l’élection d’un vice-président en lieu et place de la nomination d’un Chef de gouvernement. Pareillement au modèle américain, l’aspirant à la vice-présidence du pays aura à mener campagne aux cotés du prétendant à la magistrature suprême de l’Etat.

Autre faille à corriger dans la loi-mère, selon la Fédération protestante, c’est celle qui veut que le Chef de l’Etat soit exempt de toute reddition de compte.

‘’Il n’est pas normal que le Chef de l’Etat soit constitutionnellement considéré comme mineur’’, regrette le Pasteur Sylvain Exantus qui estime qu’il serait de bon ton que le Président de la République, comptable des deniers publiques, rende des comptes de sa gestion à la nation.

Les suggestions de la FPH sont bien accueillies par la commission. En effet, le député Jerry Tardieu promet de les inclure dans le travail final qui sera soumis à l’Assemblée.

Notons que les propositions d’amendement faites par la Fédération protestante d’Haïti préconisent également la fin de la médiocratie en Haïti. En fait, la FPH propose que tout aspirant Président de la République soit détenteur d’un diplôme universitaire et les élus locaux, détenteurs au moins du Bac II. Et pour résoudre le problème de Parlement budgétivore, la Fédération prône le monocamérisme, à savoir un système parlementaire à une seule chambre.

GA/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie