MosaikHub Magazine

La Bibliothèque Nationale d’Haïti rend hommage à FRANKETIENNE

vendredi 27 avril 2018 par Charles Sterlin

Pour marquer les 82 ans d’existence et les nombreuses années du Père du Spiralisme (Mouvement littéraire), dans la production littéraire et artistique du pays, la Bibliothèque Nationale d’Haïti rend hommage à FRANKÉTIENNE en lui consacrant plusieurs semaines d’activités.

Une causerie, avec l’écrivain, a eu lieu, jeudi 26 avril, à l’Auditorium de la Bibliothèque Nationale d’Haïti (BNH) en présence de quelques disciples, de jeunes étudiants et d’élèves venus de différents établissements scolaires de Port-au-Prince.

Lors de ses propos de bienvenue, la Directrice Générale de la Bibliothèque Nationale, Mme Franceline Cadet Obas, a salué les prouesses et l’immensité du talent de FRANKETIENNE qu’elle présente comme un patrimoine vivant des lettres contemporaines haïtiennes. « C’est avec une grande joie et beaucoup d’émotions que nous recevons l’Immense Ecrivain, FRANKETIENNE, à la Bibliothèque Nationale pour cette cérémonie d’hommage en son honneur », a dit Mme Franceline Cadet Obas.

Autour de la salle, on ne respire que par l’odeur de nombreux ouvrages, des critiques, des articles de FRANKETIENNE. Les pans des murs sont décorés de ses divers tableaux peints d’un surréalisme dont lui seul a le secret. Des applaudissements nourris ponctuent chacune des phrases de celui dont le nom est inscrit dans le Dictionnaire Larousse 2017.

FRANKETIENNE se raconte. De son enfance à son adolescence, de ses combats libéraux à sa compréhension du monde et de l’univers, il croit que rien ne se perd, rien ne se crée mais tout est soumis à la puissance de l’Energie qui est la constance de l’esprit et de la matière. “L’Univers est un tout et indivisible”, croit-il.

Né le 12 avril 1936, à Ravine Sèche, un village de la 2e section rurale (Bois-Neuf) de Saint-Marc (commune de l’Artibonite), Jean-Pierre Basilic Dantor Frank Etienne d’Argent, a plusieurs cordes à son arc : poète, dramaturge, peintre, musicien, chanteur et enseignant.

Ancien Ministre de la Culture sous la Présidence de Leslie François Manigat, il est fait Commandeur des Arts et des Lettres en 2010. Son plus grand rêve ?

Obtenir le Prix Nobel de la Littérature.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie