MosaikHub Magazine

Latortue dénonce les individus accusés dans le rapport Pétrocaribe

lundi 30 avril 2018 par Charles Sterlin

Le sénateur Youri Latortue accuse des proches du Parti Haïtien Tet Kalé (PHTK) et ses adversaires politiques d’avoir perpétré l’attaque au gaz lacrymogène le samedi 28 avril 2018.

C’est un acte criminel, a dit M. Latortue considérant que l’attaque planifiée visait à provoquer la mort de plusieurs personnes qui participaient à une conférence débat sur la dilapidation des fonds de Pétrocaribe.

L’incident a été enregistré au centre culturel Café trio du Cap Haïtien où les sénateurs Youri Latortue et Jacques Sauveur Jean avaient insisté sur la nécessité de poursuivre les anciens officiels qui avaient dilapidé les fonds accordés à l’état haïtien dans le cadre de l’accord Pétrocaribe.

C’est le gaz C 3 potentiellement mortel qui a été lancé dans la salle, a dit le sénateur. Il révèle que les auteurs de l’attaque avaient verrouillé les portes avant de lancer les bonbonnes de gaz.

L’ex président du Sénat explique que l’attaque a été perpétrée alors qu’il apportait des explications sur le détournement de plusieurs millions de dollars dans le département du Nord. Ceux qui ont volé les fonds Pétrocaribe veulent tuer tous ceux qui dénoncent la corruption, a dit le sénateur Latortue. Il soutient que les auteurs de l’attaque avaient lancé une bonbonne de gaz sur l’estrade où se trouvaient les conférenciers.

Un journaliste, Jacques Dubois, a été tué lors de la panique ayant suivi l’attaque. Le sénateur Latortue dénonce également la passivité des policiers présents qui ne sont jamais intervenus. Les policiers ne sont pas intervenus pour faire l’évacuation de la salle, a déploré M. Latortue.

Il ne décolère pas et révèle avoir, la veille, informé le directeur de la police des rumeurs prédisant une attaque contre les conférenciers.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie