MosaikHub Magazine

Ebola : cinq nouveaux cas suspects en République démocratique du Congo

samedi 2 juin 2018 par Charles Sterlin

Une nouvelle épidémie du virus Ebola touche la République du Congo. Une campagne de vaccination ciblée a été lancée pour la contrer.

Le spectre du virus Ebola plane de nouveau sur le centre de l’Afrique. Cinq nouveaux cas suspects de l’épidémie de fièvre ont été enregistrés dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris ce samedi 2 juin auprès des autorités sanitaires. Trois nouveaux cas suspects ont été enregistrés à Bikoro et deux à Wangata dans la province de l’Équateur, où aucun nouveau décès n’a été rapporté depuis plusieurs jours, précise le ministère congolais de la Santé dans un communiqué.
Le ministère comptabilise 25 décès sur 55 cas confirmés ou suspects, dont 12 décès pour 37 cas confirmés, dans son dernier bilan daté du 31 mai. L’épidémie d’Ebola a été déclarée le 8 mai à Bikoro (à 100 kilomètres de Mbandaka et 600 kilomètres de Kinshasa), à la frontière avec le Congo-Brazzaville. Médécins sans frontières (MSF) a pour sa part ouvert un nouveau centre où trois personnes ont été accueillies vendredi à 20 kilomètres de Mbandaka, la capitale de la province de l’Équateur, a constaté une correspondante de l’Agence France-Presse.
809 personnes vaccinées
Le 21 mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités ont lancé une vaccination ciblée. Depuis, « 809 personnes ont été vaccinées » dans la région, selon le ministère de la Santé. C’est la neuvième fois que la République démocratique du Congo est touchée par une épidémie d’Ebola depuis 1976. L’épidémie de 2014 avait été particulièrement meurtrière, tuant près de 3 000 personnes. Pour la première fois des contaminations avaient eu lieu hors d’Afrique, notamment dans le personnel hospitalier qui se chargeait des malades.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie