MosaikHub Magazine

Poster un message

En réponse à :

Labossiere qualifie le budget de réaliste

mercredi 4 juillet 2018 par Charles Sterlin

M. Labosiere soutient que l’analyse du budget permet de comprendre que les autorités financières ont adopté des dispositions pour appliquer la réforme fiscale qui implique la lutte contre la contrebande. Les autorités doivent combattre la fraude fiscale et l’évasion fiscale, a dit M. Labossiere.

Il ne considère pas que l’enveloppe budgétaire soit trop élevé faisant valoir que le potentiel fiscal haïtien est de 300 milliards de gourdes. Il faut que les officiels aient le courage de réaliser la réforme des finances publiques, a dit M. Labossiere.

Il exhorte les autorités à appliquer la législation afin de parvenir à une fiscalité optimale. La loi fait obligation aux employeurs de déclarer l’identité des bénéficiaires de revenus, rappelle t-il.

M. Labossiere révèle que moins de 70 000 citoyens ont fait leur déclaration définitive d’impôt tandis que le nombre de fonctionnaires des secteurs privé et public est supérieur à 385 000.

En attendant la mise en place des dispositifs fiscaux l’État peut mobiliser de nouvelles ressources en éliminant les subventions à l’EDH et sur le prix des hydrocarbures. Ces manques à gagner peuvent être comblées rapidement, insiste t-il.

Le ministre des finances, Jude Alix Patrick Salomon a fait le dépôt le 28 juin 2018 de deux projets de budget.

Le budget en cours d’exécution, qui prévoyait 144 milliards de gourdes passe à 156 milliards. Le projet de loi de finances 2018-2019 prévoit des rentrées dans l’ordre de 175 milliards de gourdes.

LLM / radio Métropole Haïti


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie