MosaikHub Magazine

Poster un message

En réponse à :

Graduation de la première promotion de greffiers, un tournant dans le système judiciaire haïtien

mercredi 4 juillet 2018 par Charles Sterlin

National -

Le décor était bien planté dans les jardins de l’École de la magistrature. L’émotion, la joie et le sentiment du devoir accompli étaient observés sur le visage de ces jeunes et moins jeunes au cours de la cérémonie. « C’est une première cohorte de greffiers dont la réussite professionnelle dépend de leur intégrité, leur savoir-faire, leur savoir-être et leur sens de responsabilité », a déclaré le directeur de l’EMA, Kesnel Michel Thermési qui les invite à combattre la négligence, la corruption et la maladresse tout au long de leur carrière.
Membres du décanat et du personnel administratif, professeurs et récipiendaires ont fait montre d’une certaine fierté à l’occasion de cette cérémonie marquant un nouveau tournant, sinon un nouveau départ dans le renforcement du système judiciaire haïtien. Sur les 200 postulants qui ont répondu à l’appel à la candidature en janvier 2017, seul 40 ont été retenus. Ces derniers ont reçu six mois de formation. Trois mois de cours théoriques et trois mois de stage pratique dans les cinq juridictions des cours d’appel, a fait savoir le ministre de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP), Me Roudy Aly, qui leur a promis leur intégration rapide dans le système. « Si la justice élève une nation, on a besoin de professionnels compétents dans le système », a indiqué le titulaire du MJSP qui encourage les greffiers à mettre à profit la formation reçue, car, selon le ministre, ils sont les gardiens de la mémoire des tribunaux.
Le parrain de la promotion, Jean Miguelite Maxime, a interpellé ses filleuls en ces termes : « Vous êtes la première classe des greffiers d’Haïti, donc vous êtes des pionniers. Vous êtes responsables de l’authenticité de la procédure tout au long de son déroulement. L’EMA rend à la société sa jeunesse en faisant de vous des greffiers. L’important ce n’est pas ce qu’on a fait de vous, mais de ce que vous faites de ce qu’on a fait de vous. Soyez des citoyens honnêtes, compétents et sérieux. Continuez à offrir votre savoir en cultivant l’honnêteté. Beaucoup de peuples nous ont aidés, mais jamais ils ne peuvent pas nous aider à aimer notre pays ». Me Maxime en a profité pour exiger de meilleures conditions de vie pour les greffiers, car ils sont pères et mères de famille.
Par ailleurs, le lauréat de la promotion, Me John Vivaldy Louis, a remercié tous les partenaires de ladite initiative, notamment l’USAID et le Justice Sector Strengthening Program (JSSP) qui ont contribué à la réussite de cette formation. Le système judiciaire est galvaudé et le greffier est toujours mis en cause surtout en raison de leur manque de formation, Conscient de cette situation, Me Louis a assuré que cette promotion lutterait vivement contre cette perception en remplissant son rôle d’archiviste et de scribe au tribunal. Me Louis a mis l’accent sur l’importance d’informatisation des tribunaux pour une meilleure accessibilité des justiciables et combattre la corruption.
Ruth Cadet
Auteur


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie