MosaikHub Magazine

Poster un message

En réponse à :

Hommages à Nérilia et Sherly Jeudi

dimanche 5 août 2018 par Charles Sterlin

Au moment de quitter Port-au-Prince pour Paris, un constat, le mondial féminin U-20 de la FIFA bat son plein en Haïti. On en parle de plus en plus, et ça devient le sujet principal des amateurs du ballon rond et des simples citoyens rêvant de voir Haiti briller de mille feux en Bretagne.
Dans la foulée, un autobus, immatriculé (PP- 06 441) assurant le circuit : Carrefour-Feuille - Centre Ville, met en valeur deux étoiles de l’équipe féminine haïtienne : Nérilia Mondesir et Sherly Jeudi. En effet, une géante photo à l’effigie de Nerigol, tenant son soulier d’or obtenu en U17, occupe tout l’arrière plan de l’autobus. L’autre image met en vedette l’héroïne qui a crucifié le Canada (1-0) dans la petite finale, Sherly Jeudi.
Il va sans dire que l’espoir d’Haïti repose, à côté de Melchie, Roseline, Nerloude, Kerly et consorts..., surtout sur les épaules de Nerilia, véritable fer de lance de l’équipe nationale. Auteure de 18 buts en 11 rencontres lors des qualifications, Nerilia a rendez-vous avec l’histoire au même titre que Sherly Jeudi qui avait trouvé le chemin des filets à 8 reprises lors des éliminatoires de la zone CONCACAF.
Parallèlement, des artistes, évoluant dans le monde de la musique, ont composé des chansons, et ce rien que pour encourager, supporter ou encore vénérer l’équipe féminine U-20. Un point commun dans les refrains : " Allez les Grenadières, car vous pouvez réécrire l’histoire".
Si le football masculin va en décrescendo, même sans l’organisation d’un véritable championnat national féminin, les filles, aux prix d’énormes sacrifices, se sont qualifiées pour la coupe du monde, et sans l’ombre d’aucun doute, sont prêtes à se transcender pour guider Haiti à la victoire bien qu’en face, en phase de poule, elles auront affaire à des pays ayant déjà, soit gagné à plusieurs reprises cette coupe du monde (Allemagne), soit disputé au moins deux fois la finale (Nigeria et RP Chine).
En 1974 lors de la coupe du monde de la FIFA, tenue en Allemagne, par l’intermédiaire d’Emmanuel Sanon, Haïti marqua les esprits en inscrivant deux buts face à l’Italie et l’Argentine. Lors de la phase finale du mondial U-17 masculin, tenue en 2007 en RP Corée, Guemsly Junior Joseph (Haïti - France : 1-1), Peterson Desrivieres sur penalty (Haïti - Japon : 1-3) et le capitaine Peterson Joseph (Haïti - Nigeria : 1-4) avaient fait trembler les filets pour le petits Grenadiers, éliminés, comme ce fut le cas pour les seniors en 1974, au premier tour de la coupe du monde.
Pour cette troisième participation d’Haïti à une phase finale de coupe du monde, on est en droit de se demander : qui d’entre nos héroïnes vont écrire leurs noms dans la chronologie des buts inscrits au mondial féminin français U-20 ? Est ce que Haïti franchira pour la première fois la phase de poule ? Ce sont à ces questions que Nerilia Mondesir et Sherly Jeudi, honorées par un autobus assurant le trajet : Carrefour-Feuille - Centre Ville, vont devoir répondre les 6, 9 et 13 août face à la RP Chine, Nigeria et Allemagne.

Legupeterson Alexandre


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie