MosaikHub Magazine

Poster un message

En réponse à :

Coupe du monde 2018 : la Croatie vient à bout du Danemark

mardi 3 juillet 2018 par Charles Sterlin

On pensait la Croatie au bord de l’élimination, mais Lukas Modric et ses coéquipiers viennent à bout du Danemark à l’issue de la séance de tirs au but après un score de 1-1 à l’issue du temps réglementaire. Les deux buts ont été marqués en début de rencontre. D’abord par Mathias Jorgensen dès la première minute de jeu : la 13e plus rapide ouverture du score de l’histoire. Mais Mario Mandzukic a empêché les Croates de ne pas douter trop longtemps en égalisant à la 4e.
La Croatie a ensuite éprouvé les pires difficultés à maîtriser la rencontre face à des Nordiques athlétiques et joueurs. Elle n’a même pas profité de ce coup du sort avec cette faute grossière du même Jorgensen en dernier défenseur sur Ante Rebic parti seul au but. Lukas Modric n’est pas parvenu en effet à exécuter la sentence à la 116e minute, la faute à un Kasper Schmeichel impérial.

Le Danemark marque le Mondial
Ce huitième de finale a été un copié-collé du premier disputé cet après-midi entre l’Espagne et la Russie. Un match athlétique et plutôt fermé,soldé par un score de 1-1 et achevé par une séance de tirs au but. À la différence que les gardiens ont bien plus brillé le soir qu’en journée. Ce Danemark méritait mieux au regard de sa générosité offensive et physique. Le sacrifice de Mathias Jorgensen, l’arrêt de Kasper Schmeichel (fils de l’illustre Peter) sur le penalty qui suit de Modric, la technique épurée d’Eriksen resteront parmi les images fortes de cette Coupe du monde.
Mais la Croatie possédait aussi un gardien au mental irréprochable. Subasic, gardien de Monaco, a repoussé deux tentatives danoises durant la séance et tenu ainsi tête directement à l’ascendant psychologique de départ pris par Schmeichel après le loupé de Modric. Les Balkaniques ont en tout cas eu la bonne idée de se qualifier et de s’offrir un quart de finale abordable (bien que piégeux) face au pays hôte, la Russie. Mais il faudra montrer un visage bien plus aguichant pour percer la muraille russe.
Les équipes :
Croatie : Subasic - Vrsaljko, Vida, Lovren, Strinic (81e, Pivaric) - Rakitic, Brozovic (71e, Kovacic) - Rebic, Modric (c), Perisic (97e, Kramaric) - Mandzukic (109e, Badelj)
Danemark : Schmeichel - Dalsgaard, Kjaer (c), Jörgensen, Knudsen - Delaney (98e, Krohn-Delhi), Christensen (46e, Schöne), Eriksen - Poulsen, Cornelius, Braithwaite (106e, Pione Sisto)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie