MosaikHub Magazine

Sursis pour les migrants haïtiens en République Dominicaine

jeudi 27 juillet 2017 par Sterlin Charles

Le Conseil National de la Migration (CNM) a approuvé la prolongation d’un an des permis de séjour temporaires de 240,000 étrangers inscrits au Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE). La Direction Générale de la Migration (DGM), devra, fin aout, élaborer un protocole pour l’inscription des étrangers vivant illégalement en République Dominicaine.

M. Carlos Amarante Baret, Ministre dominicain de l’Intérieur et de la Police, soutient que la période de prolongation d’un an commencera à partir du 26 août 2017. Dans le même temps les autorités dominicaines ont annoncé la poursuite des opérations d’arrestation et d’expulsion d’étrangers en situation migratoire irrégulière.

En début de semaine le Ministre de la Défense, le Lieutenant-Général Rubén Darío Paulino Sem, avait confirmé l’envoi de 895 soldats en renfort à la frontière pour soutenir l’Opération Bouclier mis en place depuis janvier 2015 et les opérations de surveillance et de contrôle des haïtiens.

Environ 300 militaires avaient été envoyés en renfort au Corps spécialisé de Sécurité aux frontières terrestres (CESFRONT).

Le Ministère de la Défense, la Police Nationale d’Haïti, ainsi que l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine ont lancé des échanges sur le dossier de la sécurité dans la région frontalière. Les chefs de Police des deux pays ont eu le week end écoulé une séance de travail devant favoriser la mise en place d’une cellule de coordination entre les deux institutions.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory