MosaikHub Magazine

Ces quatre députés qui ont voté contre les frappes françaises en Syrie

jeudi 26 novembre 2015 par Sterlin Charles

L’Assemblée nationale a donné mercredi le feu vert au gouvernement pour que la France poursuive ses frappes aériennes en Syrie contre Daech. 515 députés ont voté pour. Quatre se sont prononcés contre : les socialistes William Dumas et Philippe Duron, l’écologiste Isabelle Attard et le député (Les Républicains) Jean-Pierre Gorges. Mais comment ces députés justifient-ils ce choix marginal ? Pour les deux premiers, il s’agit d’une erreur. William Dumas devait voter pour, en son nom et celui de Philippe Duron, qui se trouvait en circonscription, via une délégation de voix : il s’est trompé lors du scrutin.

Pas d’erreur pour Isabelle Attard, qui, dans un communiqué, dit attendre "du gouvernement plus que des discours". "Les parlementaires n’ont reçu aucun dossier, aucun élément, aucun chiffre, ni même un email pour justifier cette décision. Cela n’est pas sérieux."

"La peine de mort est abolie en France depuis 1981"

"Nous parlons pourtant d’appliquer la peine de mort, à grande échelle, sur des étrangers. La peine de mort est abolie en France depuis 1981", souligne la députée du Calvados. "Bien sûr, nos forces de l’ordre sont armées, et autorisées à tuer pour protéger des vies humaines sur notre territoire. Mais seulement en cas de danger imminent. Les personnes présentes en Syrie aujourd’hui ne rentrent pas dans cette définition", estime-t-elle.

La parlementaire estime enfin que "quelques bombes lancées en Syrie par la France ne feront pas la différence, du moins je n’ai aucune preuve en ce sens". Les experts et les militaires qu’Isabelle Attard assure avoir consultés "sont formels", "sans engagement au sol, les bombardements ne servent à rien." Dernier point : les "bombardements coûteront très chers" et "ce sont des ressources qui manqueront à la lutte contre le terrorisme sur le territoire national".

"Je refuse que la France soit le gendarme du monde"

De son côté, Jean-Pierre Gorges rappelle qu’il avait déjà été le seul député à voter contre les frappes contre l’Etat islamique e...Lire la suite sur L’Express.fr


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory