MosaikHub Magazine

Deux otages d’Al-Qaïda tués par erreur par l’armée américaine

jeudi 23 avril 2015 par Sterlin Charles

La Maison Blanche révèle que deux otages d’Al-Qaïda, un Italien et un Américain, ont été tués lors d’une frappe de drone de l’armée américaine, au mois de janvier dernier.

Une bavure de l’armée américaine révélée. La Maison Blanche dévoile ce jeudi 23 avril que deux otages d’Al-Qaïda, l’Italien Giovanni Lo Porto et l’Américain Warren Wenstein, ont été tué lors d’une frappe de drone au Pakistan, au mois de janvier 2015.

L’opération visait un Américain membre d’Al-Qaïda

L’opération antiterroriste visait un dirigeant américain d’Al-Qaïda, Ahmed Farouq, qui a été tué. Un autre membre américain de l’organisation terroriste, Adam Gadahn, a été tué dans une autre opération ce même mois de janvier, ajoute la Maison Blanche. Lors d’une courte déclaration, le président Barack Obama a exprimé ses condoléances après la mort des deux otages, et a ajouté en assumer l’entière responsabilité.

"Une mort accidentelle"

Dans un communiqué, la Maison Blanche précise que les Etats-Unis n’avaient aucune raison de penser que les deux hommes se trouvaient dans le bâtiment pris pour cible au moment où l’opération a été décidée. "L’analyse des informations disponibles a conduit les services de renseignement à établir de manière quasi certaine que l’opération a entraîné la mort accidentelle des deux otages", écrit-elle dans un communiqué.

Enlevés en 2011 et 2012

Warren Wenstein, qui était médecin, avait été enlevé dans la ville pakistanaise de Lahore en 2011 et Al Qaïda avait proposé de l’échanger contre des islamistes radicaux détenus aux Etats-Unis.

Giovanni Lo Porto était porté disparu au Pakistan depuis janvier 2012. Ce travailleur humanitaire avait été enlevé trois jours après son arrivée dans ce pays pour le compte d’une organisation allemande qui construisait des maisons pour les victimes des inondations de 2010.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory