MosaikHub Magazine

Evans Paul condition son départ de la primature

lundi 14 mars 2016 par Sterlin Charles

Le chef du gouvernement démissionnaire Evans Paul se dit prêt à quitter son poste à la seule condition que son successeur soit légitime.

Evans Paul qui souhaite la mise en place de l’accord du 5 Février critique l’idée de mettre en place une nouvelle commission de vérification.

Rappelons que dans une interview accordée au journal le nouvelliste, Jean Max Bellerive avait indiqué qu’Evans Paul n’était plus premier ministre.

« Si Evans Paul a été bloqué devant la barrière de la maison qu’il occupait encore il y a 10 jours environs, c’est parce qu’il n’est plus premier ministre », avait indiqué Jean Max Bellerive.

Jean Max Bellerive avait expliqué au Nouvelliste, que ce n’est pas sans raison que le secrétariat de la présidence s’était adresse aux ministres et non au premier ministre dans la note leur demandant de continuer à liquider les affaires courantes.

« Aujourd’hui, le premier ministre du pays s’appelle Fritz Jean, »avait martelé l’ancien chef de gouvernement sous René Préval et c’est a ce titre qu’il avait ordonné aux policiers, Lundi, de ne laisser entrer personne en la résidence officielle des premiers ministre à Musseau.

EJ/Radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory