MosaikHub Magazine

Jude Célestin exige la commission de vérification

mercredi 16 décembre 2015 par Sterlin Charles

Le candidat a la présidence de la Ligue Alternative pour le Progrès et l’Emancipation Haïtienne (Lapeh), Jude Célestin affirme que la formation d’une commission d’évaluation du scrutin est un passage obligée pour sauvegarder le processus électoral.

Dans une correspondance au président du Conseil Electoral Provisoire (CEP), le candidat à la présidence de Lapeh conditionne sa participation au second tour à la mise en place de cette commission ce qui évitera au pays de sombre dans le chaos, explique M. Célestin.

Le candidat à la présidence de l’Opposition soutient qu’il revient au CEP d’adopter les dispositions nécessaires pour favoriser la tenue d’élections honnêtes et crédibles. La balle est dans votre camp, écrit M. Célestin jugeant que la situation du pays est très grave.

M. Célestin, dans sa correspondance a une nouvelle fois refusé de rencontrer les conseillers électoraux afin de discuter des dispositions visant la tenue du second tour de la présidentielle. Je serai à la disposition de l’institution électorale pour planifier le second tour lorsque la commission aura soumis son rapport, a laissé entendre M. Célestin.

Il a dans le même temps expliqué au président du CEP qu’il peut tenir compte des propositions des organisations de défense des droits humains, des recommandations de la conférence des évêques catholiques, de la position des églises protestantes, des medias haïtiens et étrangers afin de prendre une décision.

M. Célestin a fait valoir que la légitimité du futur président est indispensable parce qu’il doit avoir l’autorité morale et politique pour adopter les difficiles mesures indispensables au fonctionnement de la nation. La crédibilité du processus électoral est essentielle parce qu’il est directement liée à la légitimité des élus, explique M. Célestin.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory