MosaikHub Magazine

Jude Célestin pose des conditions pour le second tour

lundi 30 novembre 2015 par Sterlin Charles

Jude Célestin refuse de participer au second tour de la présidentielle sans des modifications en profondeur au sein du Conseil Electoral Provisoire (CEP). Le candidat à la présidence de Lapeh a, dans un communiqué paraphé avec tous les membres du G 8, posé des conditions claires pour la tenue du second tour de la présidentielle.

M. Célestin et les autres principaux candidats à la présidence maintiennent leur exigence en ce qui a trait à la formation d’une commission indépendante en vue de vérifier la crédibilité du scrutin du 25 octobre 2015.

Cette étape doit permettre d’identifier et de sanctionner les candidats ayant bénéficié des fraudes massives lors du scrutin du 25 octobre.

Ils réclament également la démission de plusieurs conseillers électoraux ainsi que des changements au sein des directions départementales de la Police Nationale. Les leaders de l’Opposition exigent de plus la fin des violences policières contre les militants des partis politiques participant aux manifestations.

Les candidats à la présidence Sauveur Pierre Etienne, Samuel Madistin, Steven Benoît, Eric Jean Baptiste, Mario Andrésol, Jude Célestin, Moise Jean Charles et Jean Henry Céant dénoncent le comportement des conseillers électoraux qui tentent de faire passer tous les candidats comme des fraudeurs en faisant un usage abusif d’une décision du Bureau du Contentieux Electoral National (BCEN). Ils rappellent que selon le décret électoral seuls les votes du candidat fraudeur devraient être annulés. Le CEP a violé sa loi électorale, ont fait valoir les candidats à la présidence de l’opposition.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory