MosaikHub Magazine

Poursuite du plan de régularisation des étrangers en République Dominicaine

dimanche 16 août 2015 par Sterlin Charles

Les autorités dominicaines ont indiqué que 239 000 permis de séjour sont disponibles dans le cadre de la deuxième phase du Plan National de Régularisation des Etrangers (PNRE).

L’information a été rapportée par le président de la Fondation Zilé, Edwin Paraison. Les permis de séjour seront délivrés dans 25 bureaux sur le territoire dominicains.

M. Paraison déplore qu’il s’agit de permis provisoires qui ne permettront pas de régulariser de manière définitive la situation des étrangers. Les étrangers bénéficient d’un statut migratoire provisoire de un ou deux ans.

L’ex ministre des haïtiens vivant à l’étranger déplore que les anciens coupeurs de cannes et leurs descendants ne soient pas inclus dans ce plan. Ces personnes qui sont des pensionnaires de l’état dominicain devraient bénéficier d’un statut de résident permanent, insiste t-il.

Les descendants de ces anciens braceros devraient également bénéficier du programme dit-il.

Selon les statistiques plus de 90 000 personnes sont des descendants des braceros haïtiens.

M. Paraison soutient que ces personnes frappées par l’arrêt du Tribunal constitutionnel dominicain pourraient devenir des apatrides. Ils ne détiennent pas des documents de l’état dominicain et ne peuvent prouver à l’état haïtien qu’ils doivent bénéficier de la nationalité haïtienne, dit-il.

Il soutient que ces 90 000 apatrides potentiels doivent attendre un accord entre les autorités haïtiennes et dominicaines sur la crise migratoire.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory