MosaikHub Magazine

Qui est Enex J. Jean-Charles, le nouveau premier ministre nommé ?

mercredi 23 mars 2016 par Sterlin Charles

« C’est avec le sentiment d’une charge très lourde dans une situation extrêmement difficile que j’accepte le poste de premier ministre », a indiqué Enex Jean-Charles au Nouvelliste quelques minutes après qu’a été rendue publique sa nomination. C’est un professeur d’université, un fonctionnaire de carrière et un politique qui a susurré des conseils aux oreilles des quatre derniers présidents de la République que Jocelerme Privert a choisi pour être premier ministre par arrêté publié ce mardi. Enex Jean-Charles, né à Chansolme le 18 juillet 1960, marié, père de trois enfants, doit maintenant obtenir des deux chambres les visas nécessaires pour assurer la fonction de chef de gouvernement. Homme de la capitale qui n’a jamais laissé tomber son patelin ni son département, Jean-Charles passe pour être l’ami de tout le monde et n’a pas eu de rôle de premier plan dans la politique haïtienne en dépit d’une présence soutenue dans les premiers cercles de pouvoir. -

De Chansolme aux tableaux d’honneur

Le premier ministre choisi par Jocelerme Privert est détenteur d’un Master of Public Administration, University of Missouri – Columbia, (USA), mai 2001. Enex Jean-Charles est aussi licencié en Sciences politiques et administratives, Université Libre de Bruxelles (Belgique), juillet 1987, d’où il est sorti gradué avec distinction et a suivi des études approfondies en droit administratif, Université Libre de Bruxelles (Belgique), juillet 1987.

Il a été au Tableau d’Honneur, ELI, de State University of New York at Buffalo, août 1999. Ancien bénéficiaire de la bourse Fulbright du Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique, mai 1999 à mai 2001, Enex Jean-Charles a eu les Honneurs Pi Alpha Alpha du Missouri Chapter de la Société américaine d’administration publique (American Society for Public Administration – ASPA), mai 2001 et a été inscrit au Tableau d’Honneur, Harry S Truman School of Public Affairs, University of Missouri-Columbia, mai 2001. Mais sa plus prestigieuse distinction est d’avoir été honoré par une longue succession de promotions à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’Université d’Etat d’Haïti où il a la réputation d’être un bon professeur.

Le politique -

C’est un habitué du palais national que le président provisoire Jocelerme Privert a choisi comme premier ministre. Enex Jean-Charles, pressenti pour être ministre de la Planification et de la Coopération externe de Fritz Jean, sera donc le prochain chef de gouvernement si tous les groupes au Parlement tiennent leur parole de ce jour. Jusqu’à tout récemment Enex Jean-Charles était un proche conseiller de son ami Jocelerme Privert. Depuis juin 2011, il était dans les proches conseillers de Michel Martelly comme secrétaire général du Conseil des ministres avec rang de ministre. Avant, de décembre 2007 à mai 2011, il a occupé la fonction de conseiller spécial du président René Préval. Pendant la transition, sous le règne de Boniface Alexandre, il a déjà exercé, de mars 2004 à juin 2006, la fonction de secrétaire général du Conseil des ministres, avec rang de ministre.

Le fonctionnaire -

Enex Jean-Charles, en plus d’être un politique, est aussi un haut cadre de la fonction publique haïtienne. Sa carrière dans l’administration publique l’a conduit au poste de coordonnateur général de l’Office de management et des ressources humaines (OMRH) de la Primature (de février 2007 à décembre 2007), à celui de coordonnateur de la Cellule de coordination et de suivi des politiques publiques (CCS), toujours à la Primature (de juillet 2006 à février 2007).

Selon son curriculum vitae détaillé dont Le Nouvelliste a pu obtenir copie, Enex Jean-Charles a été impliqué au premier plan dans les questions de gouvernance dans le pays. Durant les quinze années précédant l’année 2004, il a travaillé comme analyste juridique (1989-1990), chef de service de la Réglementation et du Contrôle (1990-1991), directeur des Ressources humaines (1991-1995), puis chargé de mission (1995-2004) au Centre de formation et de perfectionnement des agents de la fonction publique (CEFOPAFOP), à la CNRA, au MAFP, à la Primature (de janvier 1995 à mars 2004, suivant les différents rattachements institutionnels du CEFOPAFOP). .

Enex Jean-Charles a été directeur du personnel au ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports (de mai 1991 à décembre 1994) ; chef de service de la Réglementation et du Contrôle au ministère de l’Administration et de la Fonction publique (de janvier 1989 à avril 1991) ; Research Assistant à Harry S Truman School of Public Affairs, University of Missouri (de août 1999 à septembre 2001).

Le professeur -

Le politique et le fonctionnaire est aussi un enseignant. Enex Jean-Charles est professeur de droit administratif à la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) à Port-au-Prince depuis janvier 1991 et à l’Université Valparaiso (UV) à Port-de-Paix depuis octobre 2006.

Le premier ministre nommé a aussi beaucoup travaillé comme consultant auprès de nombreuses institutions nationales, étrangères et internationales sur tout ce qui se rapporte à l’organisation, l’action et le droit relatif aux questions politiques et administratives, en particulier l’organisation et le développement de la gouvernance locale. Il est un membre actif de la Société haïtienne d’administration publique (SHAP) dont il est l’un des principaux fondateurs. -

Le professeur Jean-Charles a publié de nombreux articles et des rapports de recherches relatifs à la politique administrative, au développement, à la participation locale et à la prise de décision en matière administrative. Ses activités de recherche sont orientées présentement sur l’utilisation des instruments légaux et administratifs ainsi que la participation de la société civile dans le développement local.

Enex Jean-Charles est l’auteur du Manuel de Droit Administratif Haïtien qui constitue la référence principale du pays en la matière.

Le professeur Jean-Charles est également actif dans de nombreux projets et études se rapportant aux questions de gouvernance, de justice et de droits humains. Il est depuis septembre 1993 membre du conseil de direction de l’Académie de Formation et de Perfectionnement des Cadres (AFPEC), un des centres les plus impliqués dans les activités de formation, de recherche et de promotion dans le domaine des droits humains. En effet, l’AFPEC accueille le très important Centre Toussaint Louverture pour les droits de l’homme, la démocratie et le développement (CTDH). A titre de chercheur et d’encadreur, le professeur Jean-Charles travaille étroitement avec des gestionnaires de projets, des décideurs nationaux et locaux ainsi que des représentants d’institutions de la société civile avec un intérêt particulier pour la gouvernance, la décentralisation, le développement local, la justice et la promotion des droits humains.

Par ailleurs, le professeur Jean-Charles est président du conseil d’administration de l’Université Valparaiso et de celui de Radio Valparaiso à Port-de-Paix. Il a joué un rôle de premier plan dans la mobilisation et l’orientation des ressources humaines et matérielles nécessaires à leur mise en place. -


TRAVAUX DE CONSULTATION ET D’ENCADREMENT IMPORTANTS Liste non exhaustive des institutions concernées : 1. Secrétairerie d’Etat à la Communication, 2002-2004. 2. World Vision Haiti (WVI), 2001-2003 ; 3. Université Quisqueya (UNIQ), 2003 4. Centre de Recherche, d’Etude et de Documentation en Economie de la Santé (CREDES) , 2002 ; 5. Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), 2002 ; 6. Save the Children-Canada, 2003 ; 7. Banque Interaméricaine de Développement (BID), 2001-2002 ; 8. Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), 1998 ; 9. Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), 1996-1998 ; 10. Office d’Assurance Accidents du Travail, Maladie et Maternité (OFATMA), 1990 ; 11. Commissariat à la Promotion Nationale et à l’Administration Publique (CPNAP), 1987-1989. EXPERIENCE INTERNATIONALE Expérience professionnelle aux Etats-Unis d’Amérique (Community Policy Analysis Center - University of Missouri) avec plusieurs voyages d’études et de recherches dans des villes et des comtés, également en Irlande, en Belgique et en République de Géorgie sur des projets de développement communautaire. Au cours de ces voyages, de nombreuses consultations ont été faites avec des décideurs politiques. Dans certains cas, des conférences ont été données. Des contacts professionnels sont établis avec des professeurs d’université, des hommes politiques, des leaders communautaires et des représentants de la société civile dans de nombreux pays, notamment le Canada, l’Irlande, la France, la Belgique, l’Italie, la Chine, le Taïwan, le Burundi, le Ruanda, le Cameroun, la Cote d’Ivoire, le Congo, le Japon, le Mexique…

Frantz Duval

duval@lenouvelliste.com


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Kalfoulwa Directory